Actualité

La Mauritanie rejette toute intervention dans les affaires intérieures des pays musulmans

La Mauritanie a annoncé son rejet pour toutes les interventions étrangères dans les affaires des pays musulmans, réaffirmant sa condamnation pour toutes les formes de violence, d’extrémisme et de terrorisme.

Ces positions ont été confirmées par le ministre mauritanien des affaires étrangères, de la coopération et des mauritaniens de l’extérieur, Ismael O. Cheikh Ahmed dans son discours devant la 48ème session du conseil des ministres des affaires étrangères de l’organisation de coopération islamique ce mardi à Islamabad.

Le ministre a ajouté que la Mauritanie respectait tous les pays islamiques, leurs politiques et les décisions qu’ils prennent en fonction de leurs intérêts nationaux.

Ould Cheikh Ahmed a ajouté que « la place importante et centrale qu’occupe la question palestinienne dans les politiques, est basée sur l’initiative arabe pour la paix et les décisions internationales s’y afférents, qui réaffirment le droit du peuple palestinien à vivre sur sa terre, dans un état indépendant avec Al Qods pour capitale. »

Le ministre mauritanien a ajouté que « les pratiques israéliennes tendant à judaïser la ville d’Al Qods et à faire à effacer son identité arabe et islamique, à continuer de construire des colonies et à confisquer des terres palestiniennes, représentent une violation flagrante du droit international et une grave menace pour la paix et la sécurité internationales ».

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page