Actualité

La Rabita du monde musulman examine les possibilités de coopération avec la Thaïlande

Le secrétaire général de la Rabita du monde musulman, président de l’instance des oulémas musulmans, Cheikh Mohamed Ben Abdel Kérim Al Issi et la délégation qui l’accompagne a effectué une visite en Thaïlande en réponse à une invitation officielle qui lui a été adressée par ce royaume.

Au cours de son séjour dans ce pays, Al Issi a rencontré le chef du gouvernement le général Prayut Chan-o-cha, au siège du gouvernement.

Celui-ci a souhaité la bienvenue à la délégation de la Rabita, saluant l’importance du rôle distingué joué par cette institution de par le monde avant de féliciter Al Issi pour l’obtention du doctorat honorifique de l’université de Fatani.

Dans le cadre de cette visite le secrétaire général de la Rabita a rencontré l’ancien premier ministre de Thaïlande et actuel président du parlement au siège de cette institution en présence des présidents des commissions parlementaires et les députés, avant de tenir une réunion élargie au cours de laquelle ont été examinés différents sujets d’intérêt commun et les perspectives de renforcer la coopération bilatérale.

Al Issi a également discuté avec le vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères Don Pramudwinai des questions d’intérêt commun et la dynamisation de la coopération à travers des initiatives et des programmes.

Au cours de son séjour en Thaïlande le secrétaire général de la Rabita du monde musulman a visité le musée Jim Thompson à Bangkok où il a été accueilli par le ministre thaïlandais de la culture.

Une visite au cours de laquelle ont été présentés des aspects de la culture et des traditions thaïlandaises.

Dans une déclaration faite à cette occasion, Al Issi a dit que l’expérience thaïlandaise est très appréciée parmi les pays ayant une coexistence optimale sous la bannière de leur État national unique, et dans le cadre de leur constitution unique.

Il a loué ses rencontres qualifiées de fructueuses avec les chefs religieux thaïlandais « musulmans et bouddhistes », et a rencontré le chef de la direction spirituelle bouddhiste, les chefs des conseils musulmans et leur présidence centrale.

Le gouvernement thaïlandais et la colonie musulmane ont qualifié cette visite d’importante dans le cadre des relations civilisationnelles entre les nations et les peuples.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page