Actualité

Lancement par le président Ghazouani de journées de concertations pour la réforme de l’enseignement

Le président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani a donné le coup d’envoi ce mardi à des journées de concertations pour la réforme de l’enseignement en présence des acteurs du domaine de la politique et de la société civile.

A l’ouverture des travaux, le ministre de l’éducation nationale et de la réforme du système éducatif, Mohamed Melaïnine O. Eyih a dit que ces journées de concertation doit permettre la mise en place d’une feuille de route efficace à même de permettre de rehausser le professionnalisme des enseignants et la garantie d’assurer la valorisation matérielle et morale de la profession de l’enseignant.

Le ministre a ajouté que le niveau de préparation de cette concertation, ses résultats et l’étape de sa préparation régionale suscitent de grands espoirs pour l’obtention d’un accord solide à propos des langues d’enseignement et de l’école.

Ould Eyih a encore dit que ces journées de concertations vont permettre de dépasser les discussions autour des langues d’enseignement et garantir la formation d’un citoyen mauritanien imbu des principes de la religion musulmane, des valeurs démocratiques et du rejet de l’extrémisme.

Pour le ministre la concertation constitue une étape importante dans le processus de la réforme de l’enseignement réaffirmant que ces journées ont consacré une présence jamais égalée du paysage politique, les syndicats de l’enseignement et des centaines d’experts.

Le ministre a ajouté que « les journées de concertation constituent une opportunité exceptionnelle pour parvenir à un consensus national prometteur quant à l’école que nous voulons pour l’éducation des générations futures que nous voulons léguer à nos prochaines générations.

Ces séances de concertation visent à évaluer de près le système éducatif, identifier les handicaps qui le pénalisent et autres disparités afin de le rendre plus efficace.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page