Actualité

L’ancien conseiller du ministre mauritanien de la justice a été libéré

Les autorités mauritaniennes ont libéré tard dans la nuit de vendredi à samedi l’ancien conseiller du ministre de la justice Ahmed O. Haroun O. Cheikh Sidiya, deux jours après l’avoir convoqué à propos de déclarations faites la veille sur le plateau d’une télévision privée locale.

Ould Haroun avait déclaré avoir eu accès, dans le bureau du ministre de la justice, à un document secret condamnant des responsables mauritaniens pour exportation illégale de devises, des déclarations rejetées par le ministère de la justice.

Le document évoqué par ould Haroun avait été à l’origine d’une grande controverse au sein de l’opinion publique, mais le ministère de la justice, dans un communiqué publié vendredi a dit qu’il s’agissait, ni plus ni moins, d’un communiqué routinier relatif à des données concernant des déclarations de personnes soupçonnées dans une enquête préliminaire, suivie plus tard d’une enquête approfondie par différentes parties à un autre niveau différent sur ces données.

Selon le ministère de la justice, après enquête il s’est avéré que le sujet concerne des opérations financières ordinaires et normales de certains services de l’état lors de précédentes années et à propos desquelles il n’y avait aucun soupçon.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page