Actualité

Installation de radars sur la route Nouakchott-Boutilimit dans le cadre d’une étude de faisabilité d’une autoroute reliant ces deux villes

Le ministère de l’équipement et des transports a annoncé que des équipes des bureaux d’étude français et tunisiens chargés d’élaborer une étude de faisabilité financière du projet d’une autoroute Nouakchott-Boutilimit, ont installé des radars sur cette route, afin d’approfondir l’étude faisabilité financière en cours.

Le ministère, dans un communiqué publié vendredi, a révélé que ces radars ont été installés sur la route Nouakchott-Boutilimit et sur l’axe Nouakchott-Rosso considéré comme un tronçon emprunté par les usagers de la route de l’Espoir qui préfèrent ce tronçon afin d’éviter l’axe Nouakchott-Boutilimit en cours de réhabilitation.

Le ministère a ajouté qu’une fois l’étude économique et financière de faisabilité de l’autoroute achevée, il planchera immédiatement sur le processus de l’appel d’offres des travaux et la signature des contrats sous forme de partenariat entre les secteurs public et privés, avec des droits de passage concurrentiels et accessibles, comparés à ceux en vigueur dans la région.

Le consortium des bureaux d’études français et tunisiens (PEP/C5P/GIBRALTAR/TAYLORWESSING/GIPER) avait remporté l’appel d’offres pour la réalisation de l’étude de faisabilité économique et financière de cette première autoroute dans le pays, reliant La capitale à la ville de Boutilimit.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page