N

Le candidat Outouma Antoine Souleïmane Soumaré préoccupé par la situation de la SNIM

Le candidat à l’élection présidentielle Otouma Antoine Souleïmane Soumaré a critiqué la politique économique et sociale menée par la société nationale industrielle et minière (SNIM), pour son faible impact sur les populations et sur l’économie du pays.

Lors d’un meeting tenu par le candidat dans la ville de Zouerate, au nord de la Mauritanie, il a exprimé ses regrets de voir la société pointer au-delà de la centième place parmi les sociétés minière dans le monde alors qu’elle figurait dans le top 10 il y a encore quelques années.

Il a appelé les dirigeants actuels de la société à se concentrer sur l’exploitation du minerai pour laquelle elle a été créée, d’œuvrer à l’augmentation de sa production, au lieu d’investir les revenus de la société dans des activités sans aucun rapport avec son domaine.

Le candidat a évoqué les problèmes les plus importants auxquels est confrontée la population de Zouerate, notamment les coupures récurrentes d’eau et d’électricité, la santé, l’éducation et le chômage.

Outouma Antoine Souleïmane Soumaré s’est engagé, s’il était élu à la présidence de la Mauritanie, à redonner à l’école publique son éclat d’antan, « cette école qui a su sortir ingénieurs et médecins dont je fais partie » a-t-il notamment déclaré.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page