Actualité

Le ministère de l’éducation se dit surpris par un avis de grève déposé par les enseignants

Le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la réforme s’est déclaré samedi surpris d’avoir reçu un avis de d’arrêt des cours et des grèves de la part des syndicats de l’enseignement après la reprise des cours après leur suspension consécutivement à la pandémie du covid-19.

Dans son communiqué publié samedi, le ministère déclare qu’il déploie tous ses efforts afin de préparer les conditions à l’expérimentation des nouveaux programmes des premières années de tous les cycles, dans l’espoir de faire de cette année scolaire difficile un point de départ pour la réforme.

Le ministère s’est dit surpris par ces préavis qui ignorent les importantes étapes sur la voie vers la réalisation des engagements du président de la république d’améliorer les conditions matérielles et morales de l’enseignant et qui se sont traduits par une augmentation de plus de 14 milliards d’anciennes ouguiyas sur la masse salariale du personnel de l’éducation sur les budgets de 2020 et 2021.

Des montants octroyés exclusivement aux travailleurs sur le terrain et à toutes les catégories.

Le ministère ajoute que ces lettres parviennent au moment où s’achève la concertation élargie à tout le paysage syndical de l’enseignement fondamental dont est attendue une forme consensuelle pour une évaluation des enseignants du fondamental qui doit mener vers un plan de formation destiné à améliorer leur compétences.

Le ministère a encore dit qu’il préparait le parachèvement à la mise sur pied du conseil national de l’éducation en plus de la publication de l’étude évaluative des réformes antérieures qui va faire ressortir les axes du processus de concertation consacrant le début de l’application de la feuille de route de la réforme.

Le ministère a appelé les deux syndicats à faire prévaloir la logique en suspendant le processus de protestation et à s’engager côte à côte avec les services du ministère et les autres composantes syndicales dans les mesures préparatoires du projet destiné à valoriser la profession d’enseignant décidé ces dernières par le gouvernement.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page