Actualité

Le ministre de l’énergie : le département travaille au développement du secteur de l’électricité

Le ministre mauritanien du pétrole, des mines et de l’énergie, Abdessalam O. Mohamed Saleh a déclaré jeudi que son département travaille à développer toutes les composantes du système de l’électricité (production, transport et distribution) sur le long terme en donnant la priorité à la production du gaz, l’énergie propre et l’hydrogène vert.

Le ministre s’exprimait lors de l’ouverture d’un atelier pour l’approbation du projet du nouveau code de l’électricité organisé par son département en collaboration avec l’union européenne et le programme des nations unies pour le développement.

Selon le ministre cette stratégie permettra de mettre en place un cadre juridique et institutionnel moderne et approprié en tenant compte des évolutions changeantes, attirant les investissements, et définissant et séparant les tâches confiées aux acteurs du domaine (le ministère, les intervenants, l’autorité de régulation…etc).

Ould Mohamed Saleh a ajouté qu’en plus des leçons tirées de l’expérience nationale et en comparaison des nouvelles législations en vigueur dans les pays de la région, le projet du code compte un certain nombre d’axes essentiels dont l’achèvement des objectifs du cadre législatif à travers l’amélioration du service public de l’électricité au profit des citoyens et de l’économie nationale.

La stratégie est destinée à encourager la participation du secteur privé, le renforcement de l’électricité rurale et la transition énergétique en développant la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, dont l’hydrogène vert.

Pour sa part l’ambassadeur, chef de la mission de l’union européenne en Mauritanie a déclaré que l’union européenne s’est engagée depuis quelques années à accompagner le gouvernement mauritanien dans le cadre des réformes entreprises dans le domaine de l’électricité afin que les citoyens aient accès à une électricité propre à 50% à l’horizon 2030.

L’appui de l’union européenne dans ce domaine a ajouté le diplomate est basé sur l’appui de la restructuration de la société mauritanienne d’électricité, l’appui et la consolidation de l’autorité de régulation multisectorielle afin qu’elle soit capable d’organiser effectivement ce secteur.

Cet atelier qui ne dure qu’un seul jour est destiné à étudier le programme de transformation et le développement de l’électricité qui vise entre autres objectifs la réforme, la restructuration et l’amélioration du rendement de la SOMELEC.

Il vise également la dynamisation du programme d’investissement à large échelle dans le domaine de l’énergie et la satisfaction des besoins locaux à court terme et la mise en place d’une loi institutionnelle moderne dans ce domaine.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page