Actualité

Le pari ADIL : « nous nous sommes opposés au coup d’état et nous œuvrons à la justice sociale »

Le parti ADIL a lancé sa campagne électorale tôt jeudi depuis la moughata de Dar Naim.

Prenant la parole à cette occasion, le président du parti, Yahya O. Ahmed El Waghef, a dit que ce parti a su préserver ses valeurs et demeurer inébranlable face aux abus et à la répression du régime mauritanien, pour avoir été emprisonné et avoir été victimes d’accusations fallacieuses, réaffirmant la volonté de son parti de redresser la situation sociale, politique et culturelle du pays.

Il a ajouté que sa formation politique a choisi des cadres de ce pays hautement compétents et intègres pour les présenter aux prochaines élections pour avoir l’honneur de représenter les mauritaniens au sein du parlement, dans les conseils régionaux et locaux.

Le directeur de la campagne du parti, Abdel Wedoud O. Abdallahi, l’ancien parlementaire et ancien ambassadeur, Ba Aliou Ibra, tête de liste nationale du parti à Nouakchott, l’ancienne ministre Fatimetou mint Khattri, tête de liste nationale des femmes et l’activiste politique féminine Fatimetou mint Mohamed El Moustapha se sont ensuite succédés à la tribune.

Le parti Adil est la seule formation politique membre de l’opposition qui a été au pouvoir, du temps du président Sidi Mohamed O. Cheikh Abdallahi.

Le président du parti, Yahya O. Ahmed El Waghef avait été premier ministre du président O. Cheikh Abdallahi, avant le coup d’état de 2008, mené par l’actuel président Mohamed O. Abdel Aziz.

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page