Actualité

Le président de l’APP : la prolifération des partis politiques tue la démocratie

Le président de l’alliance populaire progressiste, Messaoud O. Boulkheir, a déclaré, à l’ouverture de la campagne électorale, tôt vendredi que la prolifération des partis politiques tue, à la fois le parti et la démocratie.

Pour le président de l’APP la prolifération des partis politiques candidats aux élections est de nature à éparpiller les efforts et à les gaspiller affectant du coup la réussite des prochaines échéances électorales à cause de la multitude des slogans.

Messaoud O. Boulkheir a appelé les mauritaniens à voter pour son parti, une formation politique, a-t-il ajouté qui ne s’est jamais absentée de la scène politique en Mauritanie.

Il a déploré la faible affluence à son meeting de lancement de la campagne remerciant les adhérents de son parti pour leur cohésion et leur confiance.

L’APP a encore dit O. Boulkheir est considéré, depuis 2011, l moteur principal de la politique en Mauritanie, ce qui lui a valu une importante opposition de la part des politiques dans le pays.

Le président de l’APP enfin déclaré que la majorité des partis politiques s’opposent à sa formation politique plutôt que le régime, et l’accusent à tort et sans preuves de corruption et de copinage.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page