Actualité

Le président Ghazouani en Ecosse pour participer au sommet sur le climat

 

Le président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani a quitté Nouakchott ce dimanche à destination de la ville écossaise Glasgow afin de participer au sommet sur le climat (COP 26).

Selon l’ambassade britannique en Mauritanie, le président Ghazouani sera le deuxième orateur lors de ce sommet qui réunit les dirigeants du monde, pour ce que qualifient les experts de dernière tentative de préserver le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius au cours de ce siècle.

Au cours de ce voyage, le président mauritanien est accompagné de deux ministres, celui du pétrole, des mines et de l’énergie et par celle de l’environnement et du développement durable, respectivement Abdessalam ould Mohamed Salah et Marieme Bekay.

Ce sommet avait été retardé à cause de la pandémie du coronavirus, un sommet considéré comme idéal pour permettre aux dirigeants et diplomates de parvenir à des traités visant à ralentir le rythme du changement climatique et favoriser la lutte contre le réchauffement climatique.

En 2015 les participants ont signé l’accord de Paris sur le climat fixant au plus à 2° la hausse des températures moyennes au-dessus des niveaux préindustriels.

Ces accords n’ayant pas été contraignants les pays ont continué à utiliser et à brûler des combustibles fossiles et à couper des arbres à des rythmes soutenus, ce qui empêche la réalisation de cet objectif.

Le dernier sommet sur le climat qui s’était tenu en Espagne en 2019 avait échoué dans la tentative de parvenir à un consensus autour des ambitions des négociateurs à propos des marchés du carbone.

Le gouvernement britannique fait pression lors de ce sommet afin de parvenir à un accord qui mette fin définitivement à l’utilisation du charbon, à mettre fin à l’utilisation des voitures essence et Diesel à l’horizon 2040, en plus de la mobilisation de fonds pour empêcher la destruction de vastes forêts dans le monde.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page