Actualité

Les orpailleurs détenus à Zouerate mis en liberté provisoire

La cour d’appel de la ville de Nouadhibou a octroyé la liberté provisoire à 30 orpailleurs qui avaient été interpellés alors qu’ils prospectaient dans une zone militaire interdite sans autorisation dans la wilaya de Tiris Zemour.

Ces orpailleurs qui avaient été emprisonnés à Zouerate avaient demandé leur mise en liberté provisoire ce que leur avait accordé le tribunal de Zouerate.

Seulement le procureur de la république a fait appel de cette décision et le dossier avait été transmis à la cour d’appel à Nouadhibou qui vient de confirmer la décision de la cour de Zouerate qui a décidé de leur accorder une liberté provisoire.

Ces orpailleurs avaient été déférés à la prison de Zouerate par la justice à Zouerate alors qu’ils avaient été arrêtés par l’armée dans une zone militaire interdite.

Des dizaines de milliers de mauritaniens à la recherche de ressources, se sont rendus dans des zones désertiques dans le nord du pays pour prospecter à la recherche d’or de surface avec des moyens rudimentaires.

Les autorités du pays ont tenté d’organiser cette activité à travers la délivrance de permis de recherche dans des zones déterminées et interdit d’autres zones ce qui n’a pas empêché des orpailleurs de s’y rendre.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page