ActualitéAfriqueSahel

Mali : 1500 rebelles ont remis leurs armes en deux semaines

La commission nationale chargée du programme de désarmement et l’insertion et les groupes armés dans le nord Mali ont annoncé que près de 1500 hommes armés ont remis leurs armes plus de deux semaines du début de l’opération de désarmement et de réinsertion lancée le 6 novembre.

Des médias locaux ont affirmé que le ministre de la réconciliation et président de la commission Dhehbi O. Sidi Mohamed a déclaré que près de 1500 combattants des groupes armés ont remis volontairement leurs armes dans les villes de Tombouctou, Gao et Kidal, dans le nord du pays.

Pour sa part Mohamed Maouloud Ramadan coordinateur du mouvement de libération de l’Azawad a confirmé ces informations ajoutant qu’il existait un espoir de paix malgré la présence de difficultés.

Pour Ramadan un climat amical prévaut actuellement ajoutant que la volonté d’aller en guerre a laissé place à un combat en faveur de la paix.

Le coordinateur du mouvement de libération de l’Azawad a loué les efforts déployés par la commission chargée du désarmement, la mission des nations unies et les partenaires du Mali pour leurs contributions à l’instauration de la paix dans le pays.

L’accord de paix et de réconciliation signé en 2015 à Alger prévoit l’intégration des anciens combattants dans le cadre de l’opération de désarmement et de réinsertion, au sein de l’armée régulière restructurée.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page