ActualitéSahel

Mali : des morts et des blessés dans deux attaques dans le nord-est du pays

Au moins 16 personnes ont été tuées cette semaine dans la région de Ménaka, dans le nord-est du Mali, près de la frontière nigérienne, lors d’attaques menées par des hommes armés, qui appartiendraient à des groupes islamistes, le groupe Daech étant très présent dans la zone.

Selon l’agence France presse, citant des sources proches des autorités maliennes à Ménaka, les assaillants, arrivés sur des motos, ont agi de la même manière, tirant à bout portant sur des personnes dans le camp et en amenant avec eux le bétail.

Lors de la première attaque qui a visé un camp d’éleveurs, situé à près de 50 kilomètres à l’est de Ménaka, 12 personnes ont été tuées, tandis que 5 autres ont été tuées dans un autre campement dans la localité d’Inkar Tadiryanti.

Des dirigeants du groupe Touareg DAHOUSK avait publié via les réseaux sociaux ces derniers jours, des communiqués selon lesquels des massacres ont été commis contre des civils par le groupe état islamique dans le grand Sahara.

Le secrétaire général des nations unies, Antonio Guterres, dans un dernier rapport qu’il a publié, que les récentes attaques menées dans la région de Ménaka ont entrainé la mort de centaines de civils, des opérations de pillage, l’incendie de commerces et de voitures en plus du sabotage des réseaux de communication.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page