ActualitéSahel

Mali : « la France a violé le droit international en se retirant du Mali »

Le gouvernement malien a déclaré que le retrait de la France et ses partenaires est « une violation du droit international », demandant à Paris de retirer immédiatement ses soldats.

Dans un communiqué publié vendredi le gouvernement malien a demandé à la France et ses partenaires à retirer « sans retard » leurs soldats stationnés dans le nord Mali et sous la supervision des autorités maliennes.

Le gouvernement malien a ajouté que « les menaces sécuritaires et les dangers que connait le Mali persistent malgré la présence 9 ans durant des forces françaises dans le nord du pays. »

La France et ses partenaires européens ont annoncé jeudi leur retrait du Mali et la fin des opérations militaires dans le cadre de la lutte contre les groupes armés après 9 ans de confrontation.

Commentant la demande du gouvernement malien le président français Emmanuel Macron a dit que Paris « retirera ses forces du Mali de façon ordonnée ».

Lors d’une conférence de presse après le sommet euro-africain à Bruxelles, le président Macron a dit qu’ils se retireront de manière à pouvoir continuer à sécuriser la mission des nations unies (MINUSMA).

Il a ajouté que son pays redéployera ses forces au Niger afin de poursuivre les efforts de lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel.

La France est intervenue en 2013 pour lutter contre les groupes armés et avait annoncé la première grande opération dans cette région sous le nom de « Serval » et déployé des milliers de soldats pour lutter contre l’organisation Al Qaida et l’état islamique.

Depuis les deux coups d’état intervenus au Mali en 2020 et 2021 une tension est née entre Paris et Bamako qui a atteint son summum avec la demande malienne du retrait immédiat des forces françaises du pays.

Près de 25.000 soldats sont déployés actuellement dans la région du Sahel dont 4300 soldats français (2400 au Mali) dans le cadre de l’opération Barkhane, selon l’Elysée.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page