Actualité

Mauritanie : 500 personnes mises en isolement

Les autorités mauritaniennes ont mis ce dimanche en confinement 219 personnes en provenance de la frontière avec le Sénégal dont 70 au niveau de la ville de Rosso et 149 dans des hôtels à Nouakchott, ce qui porte à 500 le nombre de personnes mises en quarantaine dans le pays.

Les personnes venues de Rosso ont été accueillies par le président de la commission issue du comité ministériel élargie chargée des équipements et intrants médicaux entouré des membres de cette commission à l’hôtel « Atlantic ».

Des mesures préventives ont été observées au cours de cette opération par des éléments de la sécurité chargés de déterminer l’identité des arrivants et leur lieu de provenance avant de les acheminer vers les chambres qui leur sont destinées.

Selon le président de cette commission, le ministre de l’équipement et des transports, Mouhamedou Ahmedou M’Heimid le nombre de personnes mises en quarantaine a atteint 500 personnes, des nationaux et des étrangers, répartis dans des hôtels à Rosso et Nouakchott et des résidences à Atar et Chinguetti.

Le ministre a ajouté que tous les appareils de l’état (santé, sécurité et militaires) sont mobilisés pour accueillir ces personnes dans de bonnes conditions ajoutant que certaines  d’entre elles ont besoin d’être prises en charge car ayant fait l’objet de suivis médicaux dans les pays de leur provenance, comme par exemple le Sénégal et le Maroc.

Le ministre a salué les efforts déployés par les forces armées et de sécurité ainsi que les hommes d’affaires mauritaniens afin de faire face à la propagation du coronavirus.

Il a appelé les populations à se conformer aux instructions édictées dans le domaine de la prévention.

Pour sa part le docteur Sidi O. Mohamed Mahmoud, responsable de l’équipe médicale responsable du suivi des personnes en confinement a révélé qu’il existe quatre équipes médicales chargées de suivre les personnes arrivées à Nouakchott en provenance de l’étranger par voies terrestres et aériennes.

Ces équipes comptent un médecin psychiatre et un infirmier chargé de prendre la température des personnes confinées, réaffirmant qu’aucun nouveau cas de la maladie n’a été enregistré dans notre pays.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page