Actualité

Mauritanie : accord gouvernemental pour le recensement de la richesse animale

Le ministère mauritanien des affaires économiques et de la promotion des secteurs productifs et celui de l’élevage ont signé lundi un accord pour l’organisation d’un recensement général de la richesse animale en Mauritanie.

Le ministre des affaires économiques Ousmane Mamoudou Kane a déclaré qu’il est impossible de développer l’élevage sans un recensement des données relatives à ce secteur, soulignant le rôle important que jouera l’agence nationale des statistiques, l’analyse démographique et économique que révéleront les données sur la situation du secteur pour la première fois dans le pays ce qui constitue un important défi.

Il a ajouté que cet accord intervient dans le cadre de deux réformes, la première celle du secteur de l’élevage lancée par le président de la république à Timbédra, la seconde réforme est celle du système général du recensement national.

Pour sa part le ministre de l’élevage Lemrabott O. Benahi a réaffirmé que la richesse animale constitue un pilier essentiel du système économique et social du pays.

Elle constitue un axe majeur de la stratégie générale du gouvernement dans le domaine de la lutte contre la pauvreté, le chômage en plus de son rôle dans le domaine de la sécurité alimentaire et sa contribution importante au produit intérieur brut et sa capacité à redistribuer la richesse.

La signature de cet accord est intervenue en présence du ministre de l’intérieur et de la décentralisation et celui de l’agriculture et de l’environnement, le président de la chambre de commerce et de l’industrie de Mauritanie et certains cadres des ministères concernés.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page