ActualitéMaghreb Arabe

Mauritanie-Algérie : signature de 26 nouveaux accords

La Mauritanie et l’Algérie ont signé mercredi à Nouakchott 26 accords dans différents domaines touchant l’ensemble des compétences ministérielles.

Dans une déclaration faite à la presse, le premier ministre algérien, Aïmene BENABDERRAHMANE, à l’issue de l’audience que lui a accordé le président Ghazouani, a déclaré qu’il a informé celui-ci des résultats des travaux des experts et des ministres, sanctionnés par la signature de 26 accords.

Il a ajouté que les résultats obtenus, à l’issue de la réunion de la grande commission de coopération algéro-mauritanienne concrétisent les orientations des deux dirigeants des deux pays.

Pour sa part le premier ministre mauritanien, Mohamed Bilal Messaoud, a déclaré à la fin des travaux de la commission que cette réunion a été un succès eu égard aux accords et lettres d’entente signées et qui embrassent tous les secteurs vitaux.

Elle a été un succès a ajouté le premier ministre mauritanien pour avoir innover par la mise en place d’un nouveau mécanisme chargé de suivre l’exécution des accords signés constitué d’un comité ministériel commun.

Les accords signés

Dans le domaine sécuritaire, la Mauritanie s’est engagée à présenter un projet d’accord sécuritaire au cours du dernier trimestre de cette année et la possibilité de créer une commission sécuritaire entre les deux pays.

La commission a appelé à faciliter la circulation des marchandises et des voyageurs entre les deux pays en offrant des facilités douanières pour les opérateurs économiques et a appelé également à consolider la coordination entre les appareils douaniers afin de faire face à toutes les formes de trafic et les crimes transfrontaliers.

Dans le domaine énergétique et minier, la commission a appelé à accélérer l’application des clauses du protocole de coopération entre la SONATRACH et la société mauritanienne des hydrocarbures.

Les deux parties ont également examiné les opportunités d’approvisionner le marché mauritanien en produits pétroliers et gaziers tout en poursuivant les discussions pour parvenir à un accord dans ce domaine.

Dans le domaine de la santé les priorités ont été déterminées comme par exemple l’échange d’expériences dans le domaine de l’oncologie, la chirurgie orthopédique, le transfert des expériences dans le domaine de la transplantation des organes et la formation des ressources humaines.

Ces accords ont été signés à l’issue de la réunion de la grande commission de coopération mauritano-algérienne qui se tient pour la première fois depuis 6 ans.

Selon l’agence algérienne de presse, la tenue de cette réunion est une nouvelle pierre dans l’édifice des relations exemplaires qui connaissent une dynamique forte dans tous les domaines.

L’agence ajoute que la coopération algéro mauritanienne connait un nouvel essor que traduit un ensemble de mécanismes à travers la commission de concertation politique, la commission de suivi et la grande commission commune de coopération et à travers laquelle les deux pays aspirent à consolider ce qui a été réalisé jusqu’ici.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page