Actualité

Mauritanie : des activistes opposants devant la justice pour avoir brandi l’ancien drapeauMon, 18 Dec 2017 14:09:00 +0100

Des activistes opposants ont comparu lundi devant le procureur de la république de la wilaya de Nouakchott ouest pour avoir brandi l’ancien drapeau du pays lors de la manifestation organisée samedi par l’opposition.

Parmi ces personnes arrêtées lors de la manifestation des dirigeants du mouvement « impossible de changer la constitution », Mohamed O. Dahane et El Hacen O. Mezid, en plus de Cheikh Diabira, Abass Diakinta, Marième mint Beilil et Aboubacar O. El Bou.

Le forum national pour la démocratie et l’unité, a dénoncé ces arrestations lors de cette manifestation autorisée et considère qu’il s’agit d’une atteinte aux libertés et un acte de répression et de provocation.

Lors de sa manifestation samedi à Nouakchott, l’opposition avait brandi des slogans demandant le changement et la fin du régime en place en Mauritanie accusé de gabegie et de corruption.

Trois manifestations ont sillonné samedi les rues de Nouakchott avant de se rencontrer au carrefour Madrid pour se diriger ensuite vers la place Ibn Abass où l’opposition  a tenu un meeting populaire.
 
 
  

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page