Actualité

Mauritanie : intenses recherches pour retrouver des marins naufragés depuis un mois

Les autorités mauritaniennes ont multiplié les recherches pour tenter de retrouver 7 marins disparus depuis près d’un mois sur les côtes de Nouadhibou alors que les proches des disparus multiplient les pressions sur les autorités pour tenter de savoir ce que sont devenus les leurs.

Un bateau appartenant à une société mauritanienne partenaire de la société chinoise POLY HANDONG avait disparu il y a près d’un mois avec à son bord six marins mauritaniens en plus du capitaine.

Le correspondant de Sahara Medias, citant des sources sécuritaires, rapporte que la société, propriétaire du bateau, a recouru aux services de scaphandriers mauritaniens et marocains qui ont pu localiser l’épave du bateau à une profondeur de 40 mètres et ont pu faire des photos.

Les images prises ont prouvé l’inexistence de corps à l’intérieur de l’épave ni de chaloupe de sauvetage ni gilets.

D’autres sources rapportent que les enquêtes de la gendarmerie mauritanienne ont révélé que la société propriétaire du bateau avait demandé à ses bateaux, avant cet incident, de changer de zone de pêche eu égard aux mauvaises conditions climatiques.

Cinq bateaux se sont exécutés tandis que le bateau sinistré avait dit qu’il attendait de retirer ses filets avant de quitter la zone.

Dans le cadre des efforts déployés pour tenter de retrouver les marins, l’état-major des armées avait envoyé un avion de reconnaissance la semaine dernière dans la zone afin de localiser les naufragés, sans résultat.

La société avait sollicité une autorisation pour l’obtention d’un appareil spécial et équipé afin de faire un large ratissage de la zone du sinistre, après que les efforts déployés par les navires de la société et par les garde-côtes aient échoué.

Les proches des disparus suivent de près les recherches et se présentent quotidiennement devant les locaux de la société à la recherche de nouvelles.

Les disparitions de marins se multiplient en période d’hiver à cause des mauvaises conditions climatiques.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page