Actualité

Mauritanie : la situation du pays évoquée lors d’une session extraordinaire du conseil national de l’UFP

Le parti mauritanien de l’opposition, l’union des forces de progrès (UFP) a entamé hier samedi, à Nouakchott, une session extraordinaire de son conseil national prévue pour durer deux jours.

Selon le parti cette session est destinée à permettre aux participants de faire la lumière sur la situation générale du pays et présenter des ébauches de solutions aux problèmes posés.

Prenant la parole à l’ouverture de la session, le président du parti, Mohamed O. Maouloud, a déclaré qu’il existe un certain nombre de points, tant au niveau national que régional et international ayant des répercussions négatives sur la vie de citoyens, considérant que la situation internationale de façon générale , connait des perturbations à cause de ce qu’il a appelé la forte concurrence entre les grandes puissances en vue d’étendre leur influence sur le continent africain.

Par la voix de son président, l’UFP a demandé la création d’un mouvement national de volontariat afin d’intervenir en cas d’urgence et de catastrophes et d’intervenir dans certaines zones sinistrées après les dernières pluies.

Pour sa part, le président du conseil national, Mohamed O. Saleck, dans son discours, a considéré que cette session se tient dans une conjoncture internationale particulière, caractérisée par les impacts du covid-19 et les guerres dans certaines régions du pays.

Il a ajouté que le contexte régional connait lui aussi un développement qui appelle à une vigilance permanente et une fermeté face à tout ce qui est de nature à menacer la sécurité et la paix des citoyens mauritaniens.

Cette session de ce parti, représenté à l’assemblée nationale, doit durer deux jours avec la participation de ses dirigeants et ses adhérents.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page