ActualitéMaghreb Arabe

Le Maroc rappelle son ambassadeur en Tunisie et décide le boycott du sommet « TICAD 8 »

Le Maroc a annoncé son boycott du Sommet de Tokyo pour le développement en Afrique « TICAD8 », prévu dans la capitale tunisienne les 27 et 28 août et la convocation de son ambassadeur à Tunis pour consultations, pour protester contre l’invitation adressée au chef du Front Polisario pour participer au sommet, et son accueil par le président tunisien Kaïs Saeid.

Dans un communiqué publié vendredi par le ministère marocain des affaires étrangères déclare que « la position de la Tunisie dans le cadre du processus du Forum de coopération Japon-Afrique confirme clairement son hostilité ».

Le communiqué ajoute que la « Tunisie a décidé unilatéralement d’inviter l’entité séparatiste contre l’avis du Japon et en violation du processus de préparation et des règles établies ».

Il considère que « l’accueil réservé par le président tunisien au chef de la milice séparatiste est un acte dangereux sans précédent et qui offense gravement les sentiments du peuple marocain et ses forces vives ».

Le ministère marocain des affaires étrangères ajoute que « face à cette position hostile et préjudiciable aux relations fraternelles que les deux pays ont toujours préservé, le royaume du Maroc a décidé de ne pas participer au sommet « TICAD8 » et de convoquer immédiatement pour consultation de l’ambassadeur de sa majesté le roi à Tunis ».

Le ministère réaffirme cependant que cette décision « n’affecte pas les relations fortes et saines entre les deux peuples marocain et tunisien qui partagent des liens historiques et un destin commun.

Il ne met pas non plus en doute l’engagement du royaume marocain en faveur des intérêts africains et son action au sein de l’union africaine, pas plus que l’engagement du royaume à l’endroit de la conférence internationale de Tokyo concerné par le développement en Afrique.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page