Actualité

Mauritanie : lancement d’une campagne nationale sur la sécurité routière

Le ministère de l’équipement et des transports a lancé dimanche à Nouakchott une campagne nationale de sensibilisation sur la sécurité routière sous le slogan : « Réduire la vitesse excessive rendra nos routes plus sûres ».

Au cours de cette campagne qui doit durer une semaine, les citoyens et notamment les chauffeurs seront sensibilisés sur les mesures à prendre afin de limiter les accidents de la circulation.

Selon le ministère cette campagne concernera les différents quartiers, les marchés, les gares routières et les lieux publics grâce à des équipes circulant à pied ou encore des véhicules surmontés de hauts parleurs pour sensibiliser les populations sur les dangers des accidents.

Dans une déclaration faite à cette occasion, le ministre de l’équipement et des transports Mouhamedou Ahmedou M’Heïmid a dit que pour faire face aux accidents de la route, le haut conseil pour la sécurité routière a été activé et la stratégie nationale de sécurité routière mise à jour et approuvée, afin de à réduire de 50 % les accidents de la route d’ici 2024.

Il a ajouté que la stratégie nationale pour la sécurité routière est basée sur un certain nombre d’axes dont notamment le renforcement du cadre institutionnel et organisationnel de la sécurité routière.

Elle prévoit également de mettre l’accent sur les dimensions éducatives et médiatiques, en plus de l’instauration des contrôles technique des véhicules en créant une structure routière solide et en recherchant un mécanisme approprié pour prendre en charge les blessés en cas d’accident de la route.

Pour appliquer cette stratégie, a ajouté le ministre, le gouvernement a mis en place un plan approprié en coordination avec les départements concernés : les ministères de la défense nationale, de l’intérieur et de la décentralisation, la santé et l’équipement et les transports pour la prise de décisions importantes afin de limiter les accidents.

Ce plan prévoit la création d’un système informatique centralisé au niveau du ministère de l’intérieur et de la décentralisation chargé de collecter et analyser les données relatives aux accidents de la route, la production d’indicateurs complets et précis sur la sécurité routière, la multiplication des contrôles et des inspections sur les axes routiers et l’intervention immédiate du ministère de l’équipement et des transports pour dégager tous les dangers et tous les obstacles se trouvant sur les routes.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page