Actualité

Mauritanie : l’ancien président Aziz face à ses anciens ministres devant le parquet général

Sahara Medias a appris auprès de ses sources que le parquet général a décidé d’organiser une confrontation directe entre l’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz et tous les ministres et autres responsables qui avaient déclaré qu’ils agissaient sur ses instructions, dans leurs déclarations à la commission d’enquête parlementaire.  

Ces sources affirment que tous ces responsables, qui soutiennent avoir reçus des ordres directs de l’ancien président à propos de marchés douteux, seront confrontés directement avec l’ancien président, afin de savoir qui d’eux dit vrai.

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire avait révélé que bon nombre de responsables et de ministres, chaque fois qu’ils étaient face à des preuves évidentes sur des violations dans l’octroi de marchés selon les lois mauritaniennes, accusaient l’ancien chef de l’état de leur avoir donné directement les ordres pour les effectuer.

Lors de ses enquêtes, la commission parlementaire avait adressé, au cours de ses séances, une convocation à l’ancien président, pour l’entendre sur des faits et des agissements qui pourraient constituer des atteintes graves à la constitution et les lois de la Mauritanie.

Mohamed O. Abdel Aziz avait refusé de se présenter devant la commission d’enquête parlementaire qui rendra sa copie sans y inclure son audition.

Ould Abdel Aziz est interrogé depuis hier soir par la sûreté mauritanienne, sous la supervision du pôle chargé des crimes économiques, en présence du procureur de la république de Nouakchott-ouest.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page