Actualité

Mauritanie : le GGSR va utiliser des radars mobiles pour surveiller la vitesse sur les axes routiers

La direction générale du groupement général pour la sécurité routière (GGSR) en Mauritanie a annoncé l’utilisation de radars mobiles sur les principaux axes routiers afin de limiter les accidents de la route.

Le groupement vient d’acquérir de nouveaux véhicules dont deux grands bus pour le transport des éléments et des radars mobiles.

Selon le conseiller du directeur général du GGSR chargé de la communication, le capitaine Ahmedha O. Sidiya, l’installation de radars de radars sur les routes nationales et le renforcement du contrôle de la vitesse permettront de limiter les accidents de la circulation, sources d’inquiétude sur toute l’étendue du territoire national.

Le conseiller du directeur général du GGSR a ajouté que ces radars ont la particularité d’être opérationnels de nuit comme de jour et peuvent déterminer, depuis une distance de 1200 mètres, la vitesse avec laquelle roulait le véhicule.

Ces radars établissent systématiquement et immédiatement les infractions commises, en plus de leur utilisation manuellement et automatiquement.

En octobre dernier, le ministère de l’équipement et des transports avait révélé que les équipes des bureaux d’étude français et tunisiens chargés de l’étude financière de faisabilité du projet de l’autoroute Nouakchott-Boutilimit, avaient installé des radars sur cet axe.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page