Actualité

Mauritanie : le gouvernement cherche à mettre en place un plan pour l’acquisition des intrants d’élevage

Le gouvernement mauritanien a entamé la conception d’un plan destiné à acquérir les aliments de bétail et les intrants d’élevage afin de faire face à une probable vague de sécheresse, selon un comité ministériel qui s’est réunie hier.

Ce comité ministériel chargé du suivi de la situation du cheptel s’est réuni lundi, et a mis en place une commission technique multisectorielle qu’il a chargé de faire des propositions dans une semaine à propos de la richesse animale dans le pays.

La réunion a évoqué la disponibilisation des aliments de bétail et les médicaments demandés en quantité et en qualité après une année caractérisée par un déficit pluviométrique et une rareté des pâturages.

Le premier ministre Mohamed O. Bilal qui a présidé cette réunion a appelé à une préparation minutieuse pour la disponibilisation des aliments de bétail et les médicaments en quantité et en qualité et à des prix appropriés dans toutes les régions du pays.

L’année dernière a été caractérisée en Mauritanie par la rareté des pluies dans certaines régions pastorales du pays d’où une crainte de faire face à une sécheresse qui pourrait affecter les pâturages dans la majorité du territoire.

L’année dernière la Mauritanie avait lancé un programme pastoral avec une composante pour l’envoi d’aliments de bétail à l’intérieur, la prise en charge d’une partie du prix du sac et sa vente aux éleveurs à 3800 anciennes ouguiyas.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page