Actualité

Mauritanie : le parlement se penche sur la préservation de la faune sauvage

La commission des affaires économiques issue de l’assemblée nationale s’est penchée mercredi sur un projet de loi relatif à la chasse et à la gestion de la faune sauvage.

La commission a suivi un exposé du ministre de l’environnement et du développement durable, Amedi Camara, sur les composantes de texte proposé aux députés.

Selon le ministre ce projet de loi détaille la politique nationale en matière de gestion de la faune sauvage et la pratique de la chasse.

Elle explique et élargit les différents aspects de la protection et la conservation de cette faune, en même temps qu’elle détermine les sanctions applicables aux contrevenants aux interdictions.

Le gouvernement mauritanien, en mars dernier, avait interdit la chasse dans 5 wilayas du pays à cause de ce qu’il a appelé la détérioration du milieu naturel de la faune au plan national et la disparition de bon nombre de la faune et des oiseaux sauvages.

Dans une circulaire commune des ministères de l’intérieur et de l’environnement, le gouvernement interdit la chasse dans les wilayas de l’Adrar, Dakhlet Nouadhibou, le Tagant, le Tiris Zemour et l’Inchiri.

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page