Actualité

Mauritanie : le parti Tewassoul condamne la violence contre des étudiants

Le parti Tewassoul a condamné mardi, dans un communiqué de presse, ce qu’il a appelé « la répression par la police des étudiants qui voulaient poursuivre leur cursus après avoir obtenu leur baccalauréat ».

Ce parti d’opposition, le plus représenté au sein du parlement, a dénoncé la décision du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique d’empêcher les bacheliers ayant dépassé 25 ans de s’inscrire à l’université.

Le parti considère cette mesure comme un moyen de « fermer la porte devant des jeunes en recourant à des justifications erronées ».

Tewassoul a appelé les forces politiques du pays à soutenir ces jeunes dans leur juste lutte jusqu’à l’annulation de cette mesure arbitraire et à obliger le gouvernement à reformer l’enseignement et à préserver les libertés publiques.

Des dizaines d’étudiants mauritaniens ont organisé des séries de sit-in ces dernières semaines pour dénoncer la décision du gouvernement d’empêcher l’accès des bacheliers de 25 ans à l’université.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page