Actualité

Mauritanie : les quotas des aliments de bétail par wilaya

La wilaya du Hodh Chargui arrive est celle qui a bénéficié du plus grand quota dans la vente des aliments de bétail programmée par les autorités du pays avec 10.625 tonnes réparties entre 11 points de vente.

Pour la wali de cette région, Isselmou O. Sidi cette opération intervient dans le cadre des efforts destinés à transcender la situation difficile que vivent les éleveurs.

Arrive en deuxième position la wilaya du Hodh El Gharbi avec 10.000 tonnes de Rakel à répartir sur tous les points de vente dans les moughatas de la wilaya, une opération que superviseront les autorités selon le wali, Moctar O. Henda qui a appelé les éleveurs à collaborer avec les commissions chargées de la vente.

Le wali du Gorgol, Ahmedna O. Sid’Abba, a déclaré que les 6800 tonnes octroyées à sa wilaya permettra aux éleveurs de sortir sans risque de la période de soudure, ajoutant que toutes les mesures ont été prises pour que tous les éleveurs bénéficient de ce programme.

Quantité identique (6800 tonnes) pour la wilaya du Trarza dont le wali, M’Rabih Rabou O. Bounena a appelé la commission chargée de piloter la vente d’être ferme dans cette opération afin de permettre à tous les éleveurs de profiter de la vente.

La wilaya de l’Adrar a obtenu 2550 tonnes réparties entre toutes les moughatas et arrondissements de la wilaya au niveau de 6 points de vente.

Le wali de l’Adrar, Diak Abderazak a dit que l’objectif de cette opération est de permettre aux éleveurs de traverser la période de soudure.

La quantité octroyée à la wilaya de Dakhlet Nouadhibou a été de 1870 tonnes, une quantité qui va alléger les impacts du déficit pluviométrique enregistré l’année dernière, selon le wali Yahya O. Cheikh Mohamed Vall.

La wilaya de l’Inchiri a reçu 1700 tonnes d’aliments de bétail et sa wali, T’FeÏla mint Mohameden, a demandé à la commission chargée de superviser la vente d’œuvrer à sa réussite et veiller à la transparence.

Enfin la wilaya du Tiris Zemour a obtenu 700 tonnes.

Cette opération qui prévoit la vente de 90.000 tonnes d’aliments de bétail aux éleveurs, a été lancée vendredi depuis la wilaya du Tagant, dans le centre du pays.

Elle aura couté à l’état 17 milliards MRO dont 8 milliards sont supportés par l’état.

En plus de la composante aliments de bétail, cette opération prévoit la création de 60 points d’eau ruraux selon le ministère de l’élevage.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page