ActualitéSahel

Niger : 30 candidatures retenues pour les élections présidentielles

La cour constitutionnelle nigérienne a validé, hier vendredi, trente candidatures aux élections présidentielles prévues le 27 décembre pour choisir le successeur de l’actuel président, Mouhamedou Issoufou, à la fin de son deuxième et dernier mandat.

La cour a rejeté 11 dossiers de candidatures dont celui du principal chef de l’opposition Hamma Amadou qui avait été condamné pénalement pour trafic d’enfants, une accusation rejetée par celui-ci qui y voit des raisons politiques.

En tête de cette course à la présidence l’ancien ministre de l’intérieur Mohamed Bazoum qui avait démissionné en juin dernier pour préparer sa campagne électorale, lui qui est le candidat du parti nigérien pour la démocratie et le socialisme.

Le président Issoufou avait déclaré qu’il ne briguera pas un troisième mandat, comme l’ont fait ses homologues Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire et Alpha Kondé de Guinée, réélus pour un troisième mandat malgré les violentes manifestations qui ont secoué leur pays et les craintes d’hypothéquer les acquis démocratiques dans les deux états.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page