ActualitéSahel

Niger : enlèvement de deux ressortissants chinois travaillant dans une mine d’or

Deux ressortissants chinois travaillant dans une mine d’or, près de la frontière avec le Mali et le Burkina Faso, ont été enlevés dans la nuit de samedi à dimanche, dans la localité de M’banga.

Selon l’agence France presse, les deux chinois avaient déjà reçus des avertissements d’origine inconnue, leur enjoignant de quitter la région mais avaient refusé de s’exécuter.

Aucune réaction ni de la part des autorités nigériennes ni du côté chinois, et cet enlèvement n’a pas encore été revendiqué.

La zone où les deux chionis ont été enlevés se situe dans le triangle de la frontière entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso où s’activent des groupes armés affiliés pour la plupart à Daech et d’autres à Al Qaida.

Le dernier enlèvement de chinois au Niger remonte à juillet 2007 quand des hommes armés ont enlevé un chinois travaillant dans une société chinoise de prospection pour l’uranium, dans la région d’Agadès, dans le nord du pays.

Les investissements chinois au Niger, basés essentiellement sur les secteurs de l’énergie et les mines ont débuté en 2006 et a atteint son apogée en 2008.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page