Actualité

Réunion mauritano-espagnole à huis clos consacrée au problème de l’immigration clandestine

Le chef d’état-major de la gendarmerie nationale le général de division Abdallahi O. Ahmed Aicha a tenu une réunion à huis clos avec la directrice générale de la garde civile espagnole actuellement en visite en Mauritanie.

La gendarmerie nationale a déclaré que la responsable espagnole s’est déclarée disposée à coopérer avec les autorités mauritaniennes concernées, notamment dans le domaine de la lutte contre la migration irrégulière et la traite des êtres humains.

La visite de Maria Gomes coïncide avec l’annonce par la gendarmerie nationale de l’interception d’une embarcation avec à bord des migrants illégaux de différentes nationalités.

La Mauritanie et l’Espagne sont liées par des accords dans le domaine de la lutte contre la migration illégale et la traite des humains.

Cet accord conclu en 2033 prévoit l’accueil par la Mauritanie des migrants illégaux arrivés en Espagne depuis les eaux territoriales de la Mauritanie.

L’année dernière les autorités mauritaniennes avaient démantelé 73 réseaux de de passeurs de migrants et expulsé plus de 7 000 migrants étrangers en situation irrégulière.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page