ActualitéAfrique

Sahara : le Maroc condamne les agissements du Polisario et les nations unies appellent au calme

Le royaume du Maroc a condamné samedi le mouvement entrepris par le front Polisario dans la localité de Tifferiti, considérant qu’il s’agit d’une nouvelle violation flagrante du cesser le feu et un défi évident à l’autorité du conseil de sécurité des nations unies.

Un communiqué publié par le ministère marocain des affaires étrangères accuse l’Algérie et le Polisario « de fuite en avant depuis qu’ont été confirmées leurs relations avec les groupe terroriste Hezbollah à travers la logique de l’irresponsabilité et la multiplication des mouvements dangereux et irresponsables ».

Le Maroc s’est adressé officiellement par correspondance au président du conseil de sécurité et ses membres, le secrétaire général des nations unies et la MINURSO, leur demandant de prendre leurs responsabilités et les mesures nécessaires pour faire f      ace à ces mouvements inacceptables.

Le secrétaire général des nations unies, Antonio Gutterres, dans un communiqué publié hier, a demandé la plus grande retenue dans la région, mettant en garde contre tout changement de la situation actuelle.

Le Maroc a demandé aux instances des nations unies concernées « d’accélérer l’ouverture d’une enquête internationale destinée à faire la lumière sur la situation dans les camps de Tindouf gérés par le Polisario sur le territoire algérien, accusant l’Algérie de prendre en otage des citoyens marocains dans des conditions déplorables et inhumaines. »

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page