ActualitéSahel

Sahel : deux millions de personnes déplacées à cause des violences dans la région

Les nations unies ont annoncé vendredi que deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel africain théâtre d’importantes violences, un chiffre jamais égalé dans cette espace.

Le bureau du haut-commissaire pour les affaires des réfugiés a appelé à mettre fin à la violence persistante dans la région du Sahel, à l’origine d’un véritable exode des populations, environ deux millions qui ont fui leurs terroirs pour la première fois.

L’organisme onusien précise que le nombre de déplacés dans les pays du Burkina Faso, le Tchad et le Niger a quadruplé en deux ans seulement alors qu’il était seulement de 490.000 au début de 2019.

Plus de la moitié des déplacés dans la région sont burkinabés, mais depuis le début de l’année les violences ont jeté sur la rue 21.000 personnes originaires de ce pays mais aussi du Niger.

La région du Sahel accueille plus de 850.000 réfugiés à majorité maliens alors que la région est le théâtre de violence consécutive à des attaques de bandes et de groupes armés, en plus violences interethniques qui ont déjà fait des milliers de victimes.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page