ActualitéAfrique

Sénégal : l’armée a lancé une opération militaire contre les rebelles casamançais

L’armée sénégalaise a annoncé le début d’une opération militaire contre les rebelles casamançais, une semaine après la libération de 7 soldats sénégalais qui avaient été pris en otage lors de confrontations à la frontière sénégalo-gambienne.

Dans un communiqué publié dimanche, l’armée sénégalaise a déclaré que « dans le cadre de ses missions pour la sécurisation des citoyens et leurs biens, l’armée a entamé une opération militaire le 13 mars, destinée à démanteler les bases des rebelles des forces démocratiques de la Casamance, situées tout au long de la frontière nord du pays. »

Le communiqué ajoute que « l’armée détruira tous les groupes armés qui entreprennent des activités criminelles dans la région » ajoutant qu’elle s’attaquera aussi à leurs soutiens directs et indirects.

Dimanche des médias sénégalais avaient fait état de tirs aux armes lourdes à Sindiane, dans le nombre du pays.

La dernière opération militaire contre les rebelles casamançais remonte au mois de juin de l’année dernière, à l’issue de laquelle l’armée avait annoncé la prise de certaines bases des rebelles.

Le mouvement rebelle des forces démocratique de la Casamance qui dirige Salif Sadio, a porté les armes contre l’état sénégalais depuis 1982, réclamant l’indépendance de cette région, située au sud du Sénégal.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page