Actualité

Signature d’un pacte de paix entre oulémas pakistanais et afghans à la Mecque

Les grands oulémas des républiques pakistanaise et afghane ont signé à la Mecque un pacte historique pour la paix au Pakistan qui ouvre la porte à une solution à la crise afghane qui perdure, à travers un appui aux négociations entre les factions en guerre, en rejetant toutes les formes de violence et d’extrémisme.

Le Pakistan était représenté à la signature du pacte par le ministre des affaires islamiques et de la tolérance des religions, Nour El Hak Kadry, tandis que l’Afghanistan était représenté par Mohamed Kassem Halimi, ministre du pèlerinage et des Awqafs.

Le secrétaire général de la Rabita du monde musulman et président de la fondation des oulémas du monde musulman, Dr Mohamed Ibn Abdel Kérim Al Issi a assisté à la signature de ce pacte historique, obtenu à l’issue des travaux du congrès islamique qui s’est tenu à la Mecque, sous l’égide de la Rabita du monde musulman et sous les auspices du royaume d’Arabie Saoudite.

Un congrès qui a réuni, pour la première fois les grands oulémas afghans et pakistanais afin de conclure une réconciliation entre les fils de l’Afghanistan.

L’annonce historique de cet accord du conflit afghan en appuyant la réconciliation entre les parties en conflit en évoquant toutes les questions politiques, sociales e économiques et les autres questions annexes, grâce à une action commune, afin de mettre fin à l’effusion du sang afghan.

L’entente entre les dirigeants afghans prépare la voie à la paix, la réconciliation, la stabilité et le progrès dans ce monde et prouvera que la violence n’est pas l’apanage d’une religion, d’une nationalité, d’une civilisation ou d’une ethnie et que toutes les formes d’extrémisme et de terrorisme sont contraires aux préceptes de l’Islam.

Les oulémas pakistanais et afghans ont adressé leurs remerciements au Roi Selmane Ibn Abdel Aziz et son prince héritier Mohamed Ibn Selmane pour la position historique constante à l’endroit de la paix et la stabilité en Afghanistan, saluant au passage les efforts du royaume qui ont permis de réunir, autour de la même tribune les oulémas des deux parties.

Ils ont également souligné l’importance du rôle du royaume d’Arabie Saoudite pour l’instauration de la solidarité et l’entente au sein de la Oumma Islamique, et sa détermination à préserver cet élan né de l’annonce de cet accord dans les milieux des oulémas musulmans en général, et dans ceux du Pakistan et de l’Afghanistan en particulier.

Lors de la séance d’ouverture, le secrétaire général de la Rabita du monde musulman, a dit que cette rencontre fraternelle à la Mecque pour annoncer la paix en Afghanistan, intervient sous l’égide et grâce à l’appui du royaume d’Arabie Saoudite, dans le cadre d’un congrès des oulémas afghans et pakistanais sous les auspices de la Rabita du monde musulman.

Il a salué le rôle joué par les deux pays au sein du monde musulman et réaffirmé sa conviction que les rapports entre les deux pays se renforceront.

Les deux responsables pakistanais et afghans se sont félicités de cet accord a et rappelé les importants préceptes de l’Islam et les valeurs qu’il prêche.

Les réunions se sont ensuite poursuivies, permettant aux oulémas des deux pays à réaffirmer leur volonté constante de consolider la paix en Afghanistan, avant de remercier l’Arabie Saoudite pour tous ses soutiens au monde musulman et la Rabita du monde musulman qui représente pour eux la référence scientifique, intellectuelle et populaire.

 

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page