Actualité

Tchad : opération de désarmement après les récents affrontements sanglants

Le président du conseil militaire au pouvoir au Tchad, Mohamed Idriss Deby Itno a ordonné une campagne de désarmement, dans l’extrême nord du pays.

Cette décision intervient 12 jours après les affrontements armés qui ont fait près de 100 morts dans cette région.

Dans un communiqué qu’il a publié, le président tchadien a dit qu’aucun citoyen n’a le droit de porter une arme de guerre, lançant ainsi une campagne de désarmement dans le nord de son pays.

Mohamed Idriss Deby Itno a exigé le départ des tchadiens et des étrangers prospectant sur le site aurifère de Kouri-Bogudi et l’installation d’un camp militaire pour empêcher toute infiltration, ajoutant qu’il ne quittera les lieux qu’une fois ses instructions appliquées.

Les accrochages qui avaient commencé en mai dernier entre des orpailleurs sur ce site situé à près de 30 kilomètres de la frontière libyenne, ont fait une centaine de morts et 40 blessés.

Kouri-Bogudi, située dans la région désertique du Tibesti, difficile d’accès, regorge de mines souvent exploitées illégalement par de nombreux orpailleurs du pays mais aussi par d’autres venus de la Libye, du Niger et du Soudan voisins.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page