ActualitéSahel

Tchad : ouverture des frontières par l’armée qui affirme qu’elle n’a pas l’intention de rester au pouvoir

Le conseil militaire de transition tchadien a annoncé mercredi la réouverture des frontières aériennes et terrestres, 24 heures après leur fermeture dans le cadre des premières mesures prises par les militaires après la mort du président Idriss Deby Itno, et s’est engagé à remettre le pouvoir aux civils.

Le conseil a également décidé d’alléger le couvre-feu en vigueur qui commencera désormais à 20 heures au lieu de 18 heures.

Ces mesures ont été annoncées dans un communiqué signé du porte-parole du conseil de transition.

D’autre part le vice-président du conseil militaire de transition tchadien a reçu mercredi les représentants du corps diplomatique accrédité au Tchad et les missions onusiennes et les a assuré que l’armée n’a pas l’intention de rester au pouvoir.

Il leur a affirmé que les forces de défense et de sécurité n’ont pas l’intention de rester au pouvoir et que le CMT remettra le pouvoir aux civils après des élections démocratiques dans un délai maximum de 18 mois, selon sa charte.

Dans un mot prononcé devant des diplomates occidentaux, arabes et africains, le vice-président du conseil militaire de transition a déclaré que « la guerre qu’a menée le maréchal tchadien et pour laquelle il a sacrifié sa vie n’est pas terminée et que la situation demeurait dangereuse eu égard aux menaces répétées et les attaques terroristes.

Le vice-président du CMT a encore dit que pour défendre l’intégrité territoriale du Tchad et œuvrer à l’apaisement de la situation et son amélioration, « les forces de défense et de sécurité ont décidé de prendre l’initiative et de prendre leurs responsabilités devant l’histoire ».

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page