ActualitéAfrique

Un nouveau gouvernement au Sénégal : ouverture en direction de l’opposition et des jeunes

Le président sénégalais Macky Sall a constitué dimanche un nouveau gouvernement de 33 membres et ministres d’état, ouvert à l’opposition et aux jeunes, alors que de poids lourds quittaient le gouvernement.

Selon l’agence sénégalaise de presse Oumar Sarr fait son entrée au gouvernement au poste de ministre des mines et de la géologie, lui qui était le numéro deux du parti démocratique sénégalais et chef des libéraux démocrates.

Autre entrée celle de Yangouba Diatarra, dirigeant du parti « REWMI » au poste de l’économie numérique et la communication, alors que le portefeuille des affaires étrangères a été confié à Aïssata Tall Sall du mouvement « OSEZ l’AVENIR ».

De nouvelles figures font également leur entrée dans la nouvelle équipe gouvernementale comme par exemple Ali Saleh Diop (REWMI) au ministère du développement rural, Antoine Félix au poste de ministre de l’intérieur, Amadou N’Diaye au poste de ministre de l’artisanat, l’aménagement des villes, l’habitat et la santé publique échoit à Abdoullaye Sow, et le poste de ministre d’état chargé de l’habitat est confié à Victor Wone N’Diaye.

D’importantes figures quittent le gouvernement comme par exemple Amadou Ba (affaires étrangères), Mouhamedou Mokhtar Cissé (énergie), Ali N’Goy N’Diaye (intérieur), Oumar Yom (infrastructures, transport et désenclavement), en plus de N’Dèye Tiki N’Diaye (économie numérique et communication)

Autre départ celui d’Abdoul Kérim Fofana précédemment ministre de l’aménagement des villes, de l’habitat et de la santé publique qui hérite cependant du poste de coordinateur du projet « Sénégal émergeant », succédant ainsi à Cheikh Kanté nommé émissaire personnel du président de la république.

Certians ministre changent de portefeuilles comme par exemple Mansour Faye nommé au poste de ministre des infrastructures, du transport terrestre et du désenclavement, faisant place à Samba N’diyo Ka au poste de ministre du développement des collectivités locales, la justice sociale et régionale qui quitte le ministère du développement rural pour la nouvelle figure Ali Saleh.

Mahmoud Saleh devient directeur de cabinet du président de la république avec rang de ministre d’état, Abdellatif Coulibaly revient au gouvernement comme secrétaire général du gouvernement avec rang de ministre d’état et le poste de directeur de cabinet politique du président de la république échoit à Augustin Tin.

Ce gouvernement a été qualifié par le coordinateur du pôle de la communication de la présidence de « gouvernement d’ouverture et d’unité » ajoutant que l’occasion a été offerte à de nouvelles jeunes figures.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page