ActualitéAfrique

Violences dans un village guinéen : instauration d’un couvre-feu après la mort d’un manifestant

Au moins une personne est morte et d’autres ont été blessées dans de nouveaux affrontements entre partisans du président guinéen Alpha Kondé et ceux du chef de l’opposition Celiou Dalein Diallo.

Selon le ministre guinéen de la sécurité Damantang Albert Kamara les violences ont eu lieu mardi dans la ville de Kissidougou, située à 700 kilomètres de la capitale Conakry, dans le sud-est du pays après que le chef de l’opposition ait annoncé sa victoire à l’élection présidentielle organisée le 18 octobre.

Le ministre a annoncé l’instauration d’un couvre-feu dans la ville.

L’annonce par le candidat Celiou Dalein Diallo de sa victoire au premier tour de l’élection présidentielle guinéenne avant la fin du dépouillement des bulletins par la commission électorale nationale indépendante fait craindre une escalade de la violence dans le pays où l’atmosphère est déjà électrique.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page