Actualité

Affaire SOMAGAZ : L’ancien directeur général de la société blanchi

L’ancien ministre Cheikh Ahmed O. Zahaf a déclaré que le pôle chargé de la lutte contre la corruption a rendu une décision de justice l’acquittant des accusations de « corruption » portées contre lui dans le dossier de la société mauritanienne du gaz (Somagaz).

Ould Zahaf, qui a été directeur général de la SOMAGAZ, a écrit sur sa page Tweeter : « le pôle chargé des enquêtes anticorruption a rendu une décision judiciaire m’acquittant des accusations relatives au marché de la SOMAGAZ malgré les partisans de l’extrémisme et des mauvaises intentions ».

Ould Zahaf a accusé, dans son Tweet des responsables d’être à l’origine de ce qu’il a appelé « la conspiration » destinée à l’éloigner de la scène publique.

Le pôle chargé de la lutte contre la corruption avait placé sous contrôle judiciaire des personnes accusées dans le dossier de la SOMAGAZ et blanchi le directeur technique de la société.

Ont été placés sous contrôle judiciaire, accusés de corruption, l’ancien directeur de la société, Cheikh Ahmed O. Zahaf et deux hommes d’affaires mauritaniens, Ethmane O. Taher et Mohamed O. Boucheïba.

Ces personnes avaient été arrêtées par la police, suite à une lettre adressée par une société sénégalaise à la commission nationale chargée du contrôle des marchés publics, les accusant d’avoir sollicité des pots de vin dans le cadre d’un marché relatif au renouvellement des structures de stockage de la SOMAGAZ.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page