Actualité

Covid-19 : l’OMS décide de tester de nouveau la chloroquine

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de reprendre de nouveau le test de l’hydroxy Chloroquine utilisée pour le traitement de la malaria, pour celui des sujets atteints du coronavirus.

Lors d’un point de presse mercredi, le directeur général de l’organisation mondiale de la santé, a dit que les experts concernés ont proposé de réintégrer l’hydroxy chloroquine au sein du programme « expérience solidarité » réservé aux expériences internationales pour les médicaments susceptibles de constituer un traitement pour le coronavirus.  

Le directeur général de l’OMS a ajouté que compte tenu des informations disponibles quant au niveau des décès, les membres de la commission ont formulé une recommandation qui stipule qu’il n’y a pas de raisons pour changer le protocole des tests.

L’organisation mondiale de la santé avait annoncé lundi la suspension provisoire, par mesure préventive, les expériences cliniques de l’hydroxy chloroquine expérimentée avec ses partenaires dans certains pays.

Le directeur général de l’OMS, lors de sa conférence de presse par internet, a dit que la mesure de suspension avait été prise samedi, au lendemain de la publication par la revue médicale « THE LANCET » qui considérait que le recours à la chloroquine ou ses dérivés comme l’hydroxy dans le traitement du covid-19 n’était pas efficace et pouvait même être préjudiciable.   

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page