Actualité

La Mauritanie à la recherche de financement pour son programme de lutte contre la traite des personnes

Le ministère de la fonction publique, du travail et de la, modernisation de l’administration a lancé ce jeudi un atelier destiné à mobiliser les partenaires afin de réunir les financements nécessaires à l’exécution du plan national de lutte contre la traite des personnes à l’origine du travail forcé à l’étranger.

Au cours de cet atelier seront présentés des exposés sur l’importance de ce plan qui divise le pays en quatre zones concernées par la campagne de sensibilisation afin d’édifier les populations sur les objectifs du programme et les moyens mis en œuvre pour l’appliquer pour la période 2018-2019.

Pour le secrétaire général du ministère, Ahmed O. Mohamed Mahmoud O. Deh, la mise en place d’une stratégie de lutte contre la traite des personnes à l’origine du travail forcé à l’étranger est une nécessité absolue.

Le secrétaire général du ministère a ajouté que cette rencontre est organisée dans le cadre du projet d’appui à la liberté de circulation et aux migrations en Afrique, mis en place par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en partenariat avec l’Union européenne sous la supervision et l’exécution du Centre international de développement des politiques migratoires dans les pays d’Afrique de l’Ouest la Guinée, la Gambie, la Guinée Bissau, la Mauritanie, le Sénégal et le Mali.

 

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page