Actualité

La Mauritanie satisfaite de la visite dans le pays d’une importante délégation de la banque mondiale

Le gouvernement mauritanien a exprimé mercredi sa satisfaction quant à la visite effectuée dans le pays par une importante délégation de la banque mondiale constituée de 45 fonctionnaires de cette institution, présidée par le vice-président de la banque chargé de l’enseignement et du développement humain Mamta Murthy.

Cette délégation a pris part au sommet des pays du Sahel dimanche dernier à Nouakchott et a prolongé son séjour en Mauritanie pour tenir des réunions avec les responsables du pays et entreprendre des activités sur le terrain qui se sont achevées mercredi.

Le ministre mauritanien des affaires économiques Ousmane Mamoudou Kane, lors d’une conférence de presse a révélé que la délégation de la banque mondiale qui comprend deux vice-présidents de l’institution, des directeurs et des fonctionnaires de la banque a tenu des réunions « très fructueuses » avec certains ministères et des secteurs publics.

« Je voudrai que les mauritaniens saisissent ce que représente la mission effectuée par la banque mondiale en Mauritanie au cours des derniers jours » a notamment déclaré le ministre.

Nous avons accueilli au même moment deux vice-présidents de la banque, cinq jours durant, en cette période du coronavirus ».

Il a ajouté que la responsable du capital humain qui n’a pas quitté Washington depuis 18 mois à cause de la pandémie du covid-19, a décidé de consacrer son premier voyage à la Mauritanie où elle est restée 5 jours.

Le ministre a encore dit que la présence à Nouakchott de 45 fonctionnaires de la banque mondiale, malgré la pandémie du coronavirus, « porte beaucoup de significations » avant d’ajouter que la Mauritanie apprécie cela et voit en lui un grand niveau de confiance et d’espoir portés par la banque à l’endroit de la Mauritanie.

La Mauritanie parie sur la banque mondiale pour le financement des stratégies de développement notamment dans les domaines de l’enseignement et d’autonomisation économique des femmes et des jeunes filles.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page