ActualitéSahel

Le Burkina Faso décide d’ouvrir une enquête à propos des violences qui ont suivi le coup d’état

Le président du conseil militaire au pouvoir au Burkina Faso Paul-Henri Sandaogo Damiba a demandé l’ouverture d’une enquête à propos des violences qui ont suivi le coup d’état qui a renversé Roch Marc Christian Kaboré.

Dans un communiqué qu’elle a publié la présidence du Burkina a déclaré que Damiba a ordonné aux instances judiciaires d’ouvrir une enquête à propos des violences intervenues les 23 et 24 janvier dernier.

Des affrontements entre les putschistes et la garde de l’ancien président destitué avaient entrainé la mort de deux personnes en plus de 12 blessés par des tirs d’origine inconnue.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page