ActualitéSahel

Le président Burkinabé appelle « ceux qui ont porté les armes au dialogue »

Le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré, dans un Tweet a appelé ce lundi les soldats mutins à déposer les armes et au dialogue afin d’aplanir les différends.

Ce Tweet apparait quelques heures après que des informations aient circulé faisant état de l’arrestation du président Kaboré par les mutins, une information démentie par d’autres qui affirment que le chef de l’état est sous la protection de la gendarmerie nationale.

Dans son Tweet le président Kaboré a écrit « notre nation vit des moments difficiles ce qui exige de nous la préservation des acquis démocratiques.

J’appelle ceux qui ont porté les armes à les déposer pour l’intérêt supérieur de la nation ».

Le chef de l’état burkinabé a ajouté qu’à travers le dialogue « nous pouvons aplanir nos différends ».

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page