ActualitéSahel

Le président français inquiet à propos du coup d’état au Burkina

Le président français Emmanuel Macron s’est déclaré inquiet à propos de la situation au Burkina Faso après le coup d’état intervenu lundi dans ce pays, bien qu’il ait affirmé que la situation est calme au deuxième jour du putsch.

Macron qui effectue actuellement une visite au centre de la France a déclaré aux journalistes que le président Kaboré est en bonne santé et qu’il n’est exposé à aucun danger, ajoutant qu’il était détenu par les dirigeants du coup d’état.

L’union africaine et la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) ont condamné le coup de force au Burkina et les USA, l’union européenne et les nations unies ont appelé à la libération immédiate du président déchu.

Ce coup d’état complique davantage la situation déjà compliquée dans cette région du Sahel où des groupes armés islamistes affiliés à Al Qaida et à Daech sont particulièrement actifs, surtout après l’entrée en ligne de la Russie au Mali et les informations faisant état de la présence de centaines de mercenaires Wagner dans ce pays.

Face à cette situation la France et les Etats Unis ont réaffirmé le renforcement de leur coopération militaire pour combattre le terrorisme en Afrique et particulièrement dans la région du Sahel.

Cette position a été affirmée lors d’une rencontre entre le chef du commandement régional des USA pour l’Afrique le général Townsend et le chef d’état-major des armées françaises Thierry Burkhard hier à Paris.

Le général français a dit que la détérioration de la situation sécuritaire dans le monde exige le renforcement de la coopération.

La France considère les Etats Unis un partenaire important en Afrique qui apporte un appui au sol aux forces engagées dans la lutte contre les groupes armés, pour un seul but apporter la sécurité et appuyer les armées locales.

Pour sa part le général américain a dit que les USA et la France travaillent ensemble pour apporter l’appui aux armées partenaires pour les aider à se défendre.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page