ActualitéCulture

Le président Ghazouani a décoré Dr Mohamed El Moctar O. Bah pour ses efforts déployés au service du pays, son patrimoine culturel et scientifique

Le président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani a décoré lundi le docteur Mohamed El Moctar ould Bah, président de l’université Chinguitt, en reconnaissance à ses efforts au service de l’état, son patrimoine culturel et scientifique.

Prenant la parole à cette occasion, le ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel, Dah O. Amar Taleb a dit que cette décoration est un témoignage de reconnaissance pour ce que Mohamed El Moctar O. Bah a déployé au service de la nation.

Le ministre a ajouté que le Dr ould Bah a réuni à la fois l’authenticité et le modernisme et qu’il demeurera une source d’inspiration personnelle pour la Mahadra chinguitienne.

Le ministre a rappelé que le Dr Mohamed El Moctar O. Bah a enrichi les bibliothèques islamiques d’importantes œuvres, lui a appartenu à la première génération de mauritaniens ayant combattu la colonisation française et participé au premier gouvernement mauritanien en 1957 que présidait feu Mokhtar O. Daddah.

Ould Bah a occupé différents postes de responsabilités en Mauritanie.

Il a été directeur de l’école normale des instituteurs en 1967, puis directeur de l’école normale supérieure de 1970 à 1978.

Il avait fait partie de la commission chargée de la réforme de l’enseignement en Mauritanie de 1967 à 1973.

Mohamed El Moctar O. Bah fait partie des défenseurs de la nécessité de restaurer la considération de la langue arabe et de restaurer sa place et celle de la culture islamique et a présenté, dans ce cadre, d’importantes propositions qui s’inscrivent parfaitement dans le processus de réforme du système éducatif mauritanien.

Ould Bah avait présidé le conseil du prix Chinguitt à sa création en 2000, un prix destiné à encourager les contributeurs à l’approfondissement des recherches scientifiques dans les domaines des études islamiques, scientifiques et littéraires.

Le Dr Mohamed El Moctar O. Bah s’est ensuite consacré au travail académique quand il avait créé l’université moderne Chinguitt en 2006, la première université privée spécialisée dans les domaines scientifique et social en Mauritanie, qui se fixe pour mission de former une personne juste en termes d’intégrité et de comportement, mais aussi des chercheurs distingués dans leurs connaissances et leur méthodologie.

L’université Chinguitt dispense des formations théoriques et pratiques profondes caractérisées par son originalité dans le contenu et l’innovation dans l’établissement des programmes et dans les méthodes et moyens de formation et de recherche.

Parmi les objectifs de cette université la formation d’une génération d’intellectuels spécialisés qui disposent, en plus d’une formation solide en sciences islamiques et en langue arabe, possèdent des capacités de communication en langues étrangères et une expérience dans le domaine de la recherche scientifique.

Une génération capable de porter les services de la culture arabe et islamique en Mauritanie et d’assurer son rayonnement dans l’environnement régional et international, notamment en ce qu’elle porte en elle des valeurs authentiques et de nobles principes.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page