Actualité

Les deux plus grands systèmes de climatisation au monde pour traiter l’air de la Grande Mosquée de la Mecque

La présidence générale des affaires de la grande mosquée de la Mecque et la mosquée du prophète (PSL) à Médine, a commencé dès le début du mois béni du Ramadan, à purifier et à refroidir l’air de la Grande Mosquée de La Mecque en utilisant la plus grande installation de climatisation au monde pour purifier l’air dans le but d’assurer le « confort des pèlerins aux lieux saints. »

Les autorités saoudiennes ont révélé que l’opération de purification de l’air au sein de la grande mosquée de la Mecque est effectuée 9 fois par jour en plus de sa stérilisation avant sa distribution dans les lieux grâce à l’usage des rayons ultraviolets.

Des dispositifs de climatisation spéciaux alimentent le système de la Grande Mosquée avec de l’air frais entièrement purifié des germes de microbes à 100%.

Cette opération s’effectue en trois étapes, selon les responsables dont la première consiste à attirer l’air extérieur au-dessus de la mosquée et à le faire brasser par des ventilateurs avant son passage dans des filtres nettoyés quotidiennement.

Cet air arrive ensuite dans les unités de refroidissement, première étape de l’opération à travers un échange de température en utilisant l’eau pour le refroidissement à travers des aspirateurs d’eau vers la mosquée depuis les deux zones de Chamiya et Ejyad puis l’air sera purifié avant l’opération de refroidissement à travers trois autres ventilateurs.

Le responsable de la direction générale chargée du fonctionnement et de la maintenance, l’ingénieur Amer Ibn Awad Loukmany a révélé dans ce système l’existence des deux plus grandes stations de refroidissement dans le monde.

La première celle Ejyad qui produit 35.300 tonnes dont sont utilisées 24.500 tonnes et la seconde la nouvelle station centrale qui produit 120.000 tonnes qui alimente actuellement la troisième extension saoudienne et 50% du trajet de « SA’I » et qui doit, dans l’avenir, alimenter toutes les autres parties de la mosquée.

La présidence générale des affaires de la grande mosquée de la Mecque et de celle du prophète (PSL) à Médine met également en place des stations de refroidissement de réserve aux côtés des stations principales afin de préserver la température fixée en cas de panne de l’une des stations et garantir la pureté de l’air ventilé à l’intérieur de la mosquée.

Amer Ibn Awad Loukmany a affirmé que la direction se soucie de la climatisation à travers le nettoyage des filtres, continuellement suivis en veillant également sur l’évacuation de l’air de l’intérieur de la mosquée, avant la deuxième étape de refroidissement qi consiste à faire passer l’air refroidit lors de la première étape à travers un ensemble de filtres en trois étapes afin de garantir un air pur à 100% et à le refroidir.

L’air refroidit est distribué à travers un réseau de conduites d’air dans tout l’espace de la mosquée, dont les conceptions techniques s’y prêtent.

Il a indiqué que le refroidissement est effectué à travers d’énormes échangeurs de chaleur (unités pour la collecte de l’air) au nombre de (344) unités, réparties dans des salles spéciales.

Awad Loukmany a affirmé que les filtres d’air à l’intérieur des salles de climatisation sont nettoyés quotidiennement tout au long de l’année et remplacés au besoin et sont soumis à une maintenance accrue effectuée par des cadres compétents et formés pour cela.

En période du Ramadan et du pèlerinage le nombre du personnel utilisé s’accroît de 25% afin de faire face à d’éventuelles urgences et pour une meilleure prestation des services.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page