ActualitéAfrique

Les observateurs européens aux élections maliennes : « nous n’avons pas constaté de fraude »

La présidente de la mission des observateurs européens des élections maliennes a déclaré, dans un point de presse mardi, que les équipes des observateurs n’ont pas constaté de fraude lors de ces élections.

Il a fallu recourir à un second tour qui a été organisé dimanche et les observateurs estiment que le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita, sera largement réélu devant son adversaire, Soumaila Cissé, candidat de l’opposition.

La présidente de la mission européenne a ajouté qu’il a été constaté seulement des manquements aux procédures, par deux fois, comme ce procès verbal établi avant la fin du scrutin.

Des manquements selon elle qui ne peuvent influer sur les résultats du vote ajoutant que sa mission n’était pas de porter un jugement sur ces élections si elles ont été transparentes ou pas.

L’union européenne a dépêché une mission d’observateurs composée de 90 personnes qui ont surveillé les élections dans 440 bureaux.

Cette mission a salué ce qu’elle a appelé des améliorations réalisées par les autorités maliennes sur le processus électoral.

Le gouvernement malien a annoncé lundi que le vote n’a pas été possible dans 490 bureaux de vote sur un total de 23.000 bureaux à cause de violences et risques d’attaques armées.

Pendant ce temps, Soumaila Cissé a rejeté les résultats du second tour de ces élections et a appelé à faire face à ce qu’il a appelé « la dictature de la fraude et le mensonge ».

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page